NEWS
close News
a13ce012-7f45-496c-9df7-ba630ee50cb1_original-160x160 copie

INTERVIEW D’ELSA CIRRI, co-gérante du BLE EN HERBE

26-04-2016

Qu’est ce qui vous a séduit dans E-beez? Qu’est-ce qui vous a décidé à investir dans cet outil ?
Lors de notre premier entretient le contact s’est bien passé. Le fait que vous soyez référencé sur le site de l’UCM a été un plus. Le prix a évidement été décisif. Nous avons beaucoup apprécié les grandes possibilités de personnalisation du template et la possibilité d’adapter E-beez à nos besoins spécifiques.


Lire l'article


DSC01405_ID

INTERVIEW DE FRANCOIS GILKINET

12-02-2015

  « J’AI VENDU DES VELOS A DES NOUVEAUX CLIENTS QUE JE N’AURAIS JAMAIS REUSSI À TOUCHER AVEC DE LA PUBLICITE CLASSIQUE… »     Qu’est ce qui a changé depuis que vous avez E-beez ? J’ai de plus en plus de nouveaux clients qui me disent qu’ils sont venus après avoir trouvé mon site sur internet. […]


Lire l'article

 

Nouvelle fonctionnalité sur E-beez …

Commerçants,

allez chercher vos clients là où ils sont …

Commerçants,

votre vitrine n’est pas

votre seul moyen de communication.

Faites-le savoir !

Nouvelle fonctionnalité sur E-beez …

Commerçants,

allez chercher vos clients là où ils sont …

Commerçants,

votre vitrine n’est pas

votre seul moyen de communication.

Faites-le savoir !

cache Slider

News

INTERVIEW D’ELSA CIRRI, co-gérante du BLE EN HERBE - 26-04-2016

a13ce012-7f45-496c-9df7-ba630ee50cb1_originalPhoto: lavenir.net

Qu’est ce qui vous a séduit dans E-beez ? Qu’est-ce qui vous a décidé à investir dans cet outil ?
Lors de notre premier entretient le contact s’est bien passé. Le fait que vous soyez référencé sur le site de l’UCM a été un plus. Le prix a évidement été décisif. Nous avons beaucoup apprécié les grandes possibilités de personnalisation du template et la possibilité d’adapter E-beez à nos besoins spécifiques.

Vos attentes se sont-elles confirmées ?
L’outil correspond exactement à nos attentes, il est très facile et je m’amuse vraiment bien à l’utiliser.

Que pensez-vous du délai que nous avons mis à réaliser votre outil et de notre reactivite ?
Le délai de mise en ligne est très correct bien que nous n’étions pas pressés. Une quinzaine de jours.
Votre réactivité et votre disponibilité sont vraiment extras. Les réactions sont quasi immédiates.

Que pourrions-nous faire pour améliorer (l’outil, notre service, notre communication …) ?
A part des petits détails très spécifiques à notre activité, je ne vois pas d’améliorations nécessaires.

Que pensez-vous de la qualité du site ?
Nous sommes super contentes du site web. Il s’intègre entièrement dans l’image de marque globale du magasin. Etant diplômée en communication, j’accorde une grande importance à l’image du magasin et à la cohérence graphique des différents supports de communication.

Que pensez-vous de son coût ?
Bien que nous ayons choisi quelques options en supplément, le prix est très correct et justifié.

E-beez a-t-il été un investissement rentable pour vous ?
Oui sans hésiter. Et les statistiques d’utilisation nous le confirment.

Qu’est ce qui a changé depuis que vous avez E-beez ?
Les newsletter. C’est une révolution pour moi. 1 seul clic et c’est tout. Il me fait gagner un temps considérable. Grâce, en outre, à notre site web et à ses fonctionnalités, nous pouvons très simplement  donner une image très professionnelle à notre magasin et informer notre clientèle sur nos activités. Un grand avantage d’E-beez est qu’il est accessible de n’importe où. Je ne suis pas obligée d’être dans mon magasin pour administrer mon site.

Qu’avez-vous fait pour faire connaître votre site ?
Nous utilisons Facebook et on demande les e-mails des clients lorsqu’ils passent à la caisse. Cette année nous avons fait un peu de publicité (annonce journaux, bâches, rollups) car c’était notre 30e anniversaire et nous organisions plusieurs événements. Sur chaque support nous avons mentionné l’adresse de notre site web.
Le site E-beez nous a également permis de diffuser des informations sur cet événement.

 

« L’OUTIL CORRESPOND EXACTEMENT À NOS ATTENTES, IL EST TRÈS FACILE ET JE M’AMUSE VRAIMENT BIEN À L’UTILISER. »

 

Avez-vous reçu des réactions de vos clients sur le site ?
Nous n’avons reçus que des compliments sur notre site. Nos clients apprécient beaucoup que le site soit optimisé pour les tablettes et les smartphones. Une cliente est même venue nous trouver parce qu’elle était inquiète de ne plus recevoir nos newsletters. Nous n’en avions juste plus envoyé depuis 4 semaines!

Votre E-beez a-t-il influencé vos ventes ?
Je pense que oui, même si c’est difficile à évaluer.

Touchez-vous de nouveaux clients grâce au site ?
Difficile à dire aussi. Un jour, un client bruxellois s’est déplacé expressément pour nous acheter un extracteur de jus. qui était justement en promotion sur notre site E-beez. Coïncidence ?

La fonction «boulangerie» a-t-elle influencé les commandes de pains (facilité de gestion pour vous ou vos clients, volumes …) ?
Cette fonction est en tout cas très facile à gérer et nous permet d’offrir un service supplémentaire à notre clientèle. Il est encore un peu tôt pour voir si cette fonction a permis d’augmenter de manière significative la vente de pains. Mais nous avons quand même enregistré 69 commandes par ce biais en 6 mois.

Remarquez-vous un lien entre vos annonces et vos ventes ?
Très souvent, nos annonces parlent d’une activité que nous organisons. Et ces activités ont une influence sur les ventes des produits concernés. On remarque souvent un pic d’inscription à nos événements, directement après l’envoie de newsletters. E-beez a donc effectivement une influence sur la fréquentation à nos activités et sur nos ventes.
De plus, pour un nouveau fournisseur de légumes dont nous avons parlé sur notre site, nous avons constaté une forte augmentation de nos ventes.

Quelle est votre manière de procéder avec votre E-beez ?
On publie une annonce dès que nous organisons une activité dans le magasin. On suit la procédure apprise lors de la formation que nous avons reçue
d’E-beez et cela fonctionne très bien.

Combien de temps par semaines consacrez-vous à votre site ?
Je passe approximativement 1H par semaine sur le site. Bien que je ne sois pas une championne en informatique, j’ai très vite été à l’aise avec l’outil. Je compte bientôt pouvoir y consacrer plus de temps encore pour l’enrichir, surtout le blog

Consultez-vous vos outils statistiques ?
Quand j’ai le temps oui, je trouve ça amusant.

Recommanderiez-vous E-beez et pourquoi ?
Oui je le recommanderais avec plaisir. Et cela pour toutes les choses dites précédemment.

www.bleenherbe.be

 

QUELQUES CHIFFRES (de juin 2015 à février 2016)

Visites du site: (statistiques Google Analytics)
5 261 visites (±20/jour) réalisées par 3 741 personnes différentes.
11 924 pages ont été vues.
Les visiteurs passent en moyenne 1 minute 30 par visite sur le site.
±30% des visites sont faites avec tablette ou smartphone.

Newsletters (statistiques de l’outil intégré du contactool E-beez)
22 Newsletters envoyées ont amené environ 33% d’ouvertures et 9% de clics.
N.B. Les études démontrent que les taux moyens en B to C sont de 29% d’ouverture et 4,2% de clics.

Share on FacebookShare on LinkedIn

INTERVIEW DE FRANCOIS GILKINET - 12-02-2015

DSC01405_ID

 

« J’AI VENDU DES VELOS A DES NOUVEAUX CLIENTS QUE JE N’AURAIS JAMAIS REUSSI À TOUCHER AVEC DE LA PUBLICITE CLASSIQUE… »

 

 

Qu’est ce qui a changé depuis que vous avez E-beez ?
J’ai de plus en plus de nouveaux clients qui me disent qu’ils sont venus après avoir trouvé mon site sur internet.

Qu’avez-vous fait pour faire connaître votre site ?
J’ai contacté mes fournisseurs pour leur demander de faire un lien vers mon site. J’ai donc pas mal de nouveaux clients qui arrivent sur mon site et au magasin grâce à eux. J’utilise beaucoup les réseaux sociaux. J’ai ajouté mon adresse url sur mes flyers et cartes de visites.

Que pensent vos clients du site ?
Dans l’ensemble ils le trouvent bien fait, simple et efficace. Ils aiment recevoir des nouvelles du magasin.

Votre E-beez a-t-il influencé vos ventes ?
Vu que je suis référencé chez mes fournisseurs, j’ai vendu des vélos à des nouveaux clients que je n’aurais jamais réussi à toucher avec de la publicité classique. J’ai eu des clients originaires de Liège, Verviers et même d’Arlon.

Vos annonces ont-elles influencé vos ventes ?
Oui, j’ai constaté une nette amélioration de la vente notamment de mes fins de stock et de mes anciens vélos de location suite à la publication de mes annonces sur mon E-beez.

Quelle est votre manière de faire avec votre E-beez ?
Je crée mon annonce, je la publie sur mon site, je l’envoie par mail avec l’outil de Newsletter E-beez, puis je la diffuse sur les réseaux sociaux. Facebook évidemment mais aussi sur Twitter et Google+.

Quelques chiffres (Google Analytics)
De juin 2014 à début février 2015.
3587 visites réalisées par 2260 personnes différentes.
Les visiteurs passent en moyenne plus de 2 minute 30 sur le site.
Sur les 3587 visites on note que 986 viennent des moteurs de recherches, que 979 viennent de sites référents et 868 des réseaux sociaux. Les autres (754 visites) sont des contacts direct sur le site.
Plus de 28% des visites sont faites avec un smartphone ou une tablette.

Share on FacebookShare on LinkedIn

E-beez est présélectionné par Boost Up Creative Wallonia - 29-08-2014

Le CONTACTOOL E-Beez fait partie des projets préselectionnés pour pouvoir bénéficier des aides mises en place par « BOOST-UP Creative Wallonia ». Pour rappel, Boost-Up est une action du programme Creative Wallonia qui s’adresse aux indépendants, TPE et PME wallon(ne)s du secteur des industries créatives et qui a pour objectif d’encourager une dynamique d’économie créative.

Nous avons donc franchi avec succès la première étape … suite au prochain numéro.

logo_creativewallonia_boostup2

Share on FacebookShare on LinkedIn

L’UCM parle d’E-beez dans Union & Action - 20-05-2014

EXTRAITS DE L’ARTICLE PUBLIE SUITE A LA CREATION
D’E-BEEZ THE CONTACTOOL

Des outils pour le commerce de proximité.

Michel Defour est à la tête d’une agence de graphisme active depuis une trentaine d’années. Il a, au fil du temps, vu évoluer son métier.
« … Il faut donc s’adapter et diversifier son offre pour coller au mieux aux besoins d’un marché qui fluctue. »
Qu’à cela ne tienne, l’homme est plein de ressources et de hargne créative. D’où le récent lancement de E-beez, actuellement en prospection.
« J’ai été amené à travailler sur la mise en page d’une enquête qui mettait en évidence les réticences du commerce de proximité à utiliser des outils de communication modernes basés, entre autres, sur le web. Les raisons invoquées : trop cher et trop compliqué à gérer. Il m’a semblé qu’il y avait là un réel besoin auquel je pouvais apporter une réponse… tout en ajoutant une corde à mon arc. Nous avons donc créé E-beez, outil “quatre en un” : module créateur d’annonces, site internet personnalisé, conteneur de base de données et module de newsletter. Le pack de base est proposé à moins de 1.000 euros et inclut une année de réservation de nom de domaine et d’hébergement, ainsi qu’une formation technique et esthétique …  »
Les premiers utilisateurs sont ravis. E-beez leur permet d’entretenir à distance le contact avec leurs clients et les stimule à travailler avec une vraie base de données et à trouver des idées originales pour actualiser leur site. Ce qui a pour effet de redynamiser leur politique commerciale… Avis aux amateurs !

Union&Action du 02/04/2014 (Union&Action n°101 )

e-beez-union-action-05-14

Share on FacebookShare on LinkedIn

NOUVELLE FONCTIONNALITE SUR E-beez: RESERVER UN PRODUIT (CLIC & COLLECT) - 23-04-2014

Une nouvelle fonctionnalité en option (85€) est désormais disponible sur tous les sites E-beez.

Pour chacun des produits que vous présentez, vous pouvez choisir de lui adjoindre un bouton accessible à vos clients pour leur permettre de le réserver.

Vous recevrez alors un mail avec les coordonnées de ce client, la référence et la quantité d’articles qu’il veut vous réserver.
Il vous suffira de répondre à ce mail pour confirmer la réservation et fixer les modalités de livraison ou d’enlèvement.

exemple-reservation

Share on FacebookShare on LinkedIn

E-business en Belgique en 2013 – article publie par l’agence wallonne des telecommunications - 27-02-2014

Comeos, BeCommerce et les Pagesdor.be ont publié les résultats d’études relatives à l’état de l’e-commerce en Belgique en 2013. L’AWT (Agence Wallonne des Télécommunications) a fait le point sur les conclusions de ces études et présente l’orientation de son prochain Baromètre TIC 2014 dont un volet sera dédié à l’e-commerce en Wallonie

En voici quelques lignes.

« …
Pour Pagesdor.be, les PME belges négligent leur présence en ligne.
D’un sondage effectué auprès de 700 PME belges par les Pagesdor.be, il ressort que nos PME ne sont toujours pas convaincues de l’importance d’intégrer les TIC (Technologies de l’Information et de la Communication) au coeur même de la stratégie d’entreprise. L’étude souligne notamment les points suivants.

  • Les dirigeants d’entreprise sont encore trop peu familiers du marketing numérique et de ses nombreuses facettes (présence online, e-réputation, analyse du ROI (retour sur investissement) du site Web, campagnes de communication au travers des réseaux sociaux, etc.).
  • Les budgets consacrés à l’IT, et à la présence online en particulier, sont trop faibles.
  • Seules 4 PME belges sur dix sont présentes sur Facebook, 3 sur dix sont sur Twitter et 2 sur 10 sont sur Instagram.

 » 

« …Les baromètres de l’AWT vont dans le même sens. 94% des entreprises wallonnes comptent moins de 50 travailleurs, avec des budgets et ressources humaines limités. C’est la raison pour laquelle elles consacrent leurs ressources en priorité à leur métier de base et non aux TIC  et au marketing digital en particulier. Les baromètres TIC de l’AWT publiés en 2012 et 2013 mesurent, eux aussi, une dizaine de pour cent de cybercommerçants parmi les entreprises wallonnes et déplore également des comportements amateuristes dans la gestion des TIC. Ainsi, à peine 18% des PME wallonnes ont de réelles connaissances en matière de référencement, tandis que seulement 17% utilisent régulièrement des outils tels que Google Analytics pour mesurer le ROI de leur site Web. … »

« … Tout comme BeCommerce, l’AWT préfère encourager les initiatives e-commerce dans la mesure où elles font partie intégrante d’une tendance économique lourde liée à l’évolution des exigences des « consommacteurs » et à la mondialisation des marchés via les TIC. L’inquiétude principale réside dans la capacité de nos entreprises à profite des opportunités de l’e-commerce. … »

Pour lire l’article complet www.awt.be

Share on FacebookShare on LinkedIn

ENQUETE MENEE PAR L’UCM SUR LE COMMERCE INDEPENDANT EN WALLONIE - 26-02-2014

Fin 2013, l’UCM publiait un vadémécum contenant les résultats d’une enquête qu’elle avait commandée sur « l’état du commerce indépendant en Wallonie ».

Il y apparait de manière flagrante que les commerçants indépendants utilisent, pas, peu ou mal les outils modernes de communication (internet, e-mails, newsletters …). Les raisons évoquées pour justifier cette lacune sont une trop grande complexité d’utilisation et un coup trop élevé de ces outils.

E-beez THE CONTACTOOL REPOND PARFAITEMENT A CE BESOIN EN PROPOSANT UN OUTIL MODERNE DE COMMUNICATION DESTINE AUX COMMERCANTS. OUTIL EXTREMEMENT SIMPLE A UTILISER ET PEU COUTEUX.

 

EXTRAITS

Pour faire face à ces mutations, comme tous les entrepreneurs, les commerçants doivent évoluer, innover et s’adapter en permanence, afin de contrecarrer les changements d’habitudes et de modes de consommation. C’est dans ce cadre que l’UCM, en partenariat avec l’Agence de stimulation économique (ASE), développe depuis plusieurs années le programme « Dynamisation Commerce » destiné à soutenir les commerçants indépendants dans leur souhait d’innover, à les aider à se positionner de façon plus juste, à avoir plus facilement recours aux nouvelles technologies ou encore à se professionnaliser

Ce sont l’e-commerce et les formations qui sont les actions les plus envisagées avec le soutien de partenaires privés.

Les actions déjà mises en place sont principalement liées à la création et à la mise à jour d’un site web, avec 20 % des commerçants interrogés qui possèdent déjà un site

Les plus jeunes et/ou les commerces les plus récents font davantage preuve de dynamisme.

Dynamisation dans les commerces
De manière générale, les commerçants estiment qu’ils dynamisent leur commerce autant qu’ils le peuvent. Cependant, certains freins dans la mise en place d’actions de dynamisation sont mis en exergue
•  l’aspect financier
–  dont la difficulté à investir dans le capital humain (engagement)
–  l’investissement matériel (remplacement de machines, investissement dans le bâtiment, modernisation de l’équipement…) ;
–  le développement de l’activité en ligne (e-commerce, site web).
•  l’aspect disponibilité lié au manque de temps ;

Quels sont les projets de développement des commerçants ?
Malgré les difficultés qu’ils disent rencontrer, les commerçants restent tournés vers l’avenir et envisagent de mettre en place des projets de développement futur.

La nécessité d’innover, même si elle n’est pas toujours comprise ou formulée, et le besoin de dynamiser les commerces indépendants sont indispensables pour pallier certains manques constatés au sein des commerces indépendants. Mais cela suppose, de la part de certains commerçants, une remise en question profonde de leur manière de travailler, que ce soit pour la gestion de leur commerce (horaires d’ouverture, par exemple), de leurs produits ou de leur personnel, ou par rapport à leur ouverture aux autres acteurs du marché.

 

LIENS UTILES:

http://as-e.be/content/vademecum-du-commerce-independant

http://www.wallonie.be/fr/publications/vademecum-du-commerce-independant

UCM

Share on FacebookShare on LinkedIn

E-beez THE CONTACTOOL est un outil conçu et développé par la société defour sprl

Ce site respecte la législation en matière de protection des données à caractère personnel,
ainsi qu'en matière d'information et de protection du consommateur. Voir conditions générales